Home Historique Coref

Historique Coref

historique coref
La République démocratique du Congo (RDC) a une population d’environ 71 millions d’habitants et s’étend sur 2,345 millions de kilomètres carrés. Elle est dotée de grandes richesses minérales et d’immenses ressources hydriques, mais des décennies de conflit et de corruption ont plongé le pays dans une instabilité chronique. La RDC est dépourvue d’infrastructures et de services sociaux et est loin d’exploiter tout son potentiel économique. Elle demeure l’un des pays les plus pauvres du monde, avec un PIB par habitant inférieur à 783,3 dollars. Elle figure en 176e position sur les 188 pays classés selon l’Indice de Développement Humain de 2014.

L’un des principaux facteurs qui expliquent les problèmes économiques de la RDC est la faiblesse de son système de Gestion des Finances Publiques (GFP) en vigueur actuellement. Vu les conséquences qu’entraîne un système aussi peu performant, le Gouvernement de la RDC avait entrepris, avec l’appui des Bailleurs des fonds, une série d’actions pour apporter des meilleures solutions aux problèmes qui rongeaient son système des Finances Publiques.

Parmi ces actions, nous pouvons citer les différentes études qui ont permis de faire le diagnostic dudit système et d’en jeter les bases. Il s’agit de :

  • La revue des dépenses publiques (PER) en 2002 ;
  • L’évaluation du système de passation des Marchés Publics (CPAR) en 2004 ;
  • L’évaluation de la gestion des Finances Publiques (CFAA) en 2005 ;
  • La seconde revue des dépenses publiques (PER) en 2008 ;
  • L’évaluation de la performance du système de gestion des finances publiques suivant la méthodologie PEFA en 2008 ;
  • L’évaluation du système de gestion de la dette DEMPA en 2009.

Elles ont permis à la République démocratique du Congo de s’engager vers la voie des réformes des finances publiques à travers un processus qui a demandé, à la fois, d’entamer des réformes du cadre juridique, institutionnel et structurel, et de définir une stratégie en matière des réformes des finances publiques.

Au plan institutionnel et structurel, ces réformes ont permis de mettre en place par arrêtés inter ministériels, un cadre de coordination des réformes des finances publiques par la création du Comité d’Orientation de la réforme des Finances Publiques (COREF) en 2009 puis restructuré en 2011. La structure organisationnelle du COREF comporte trois instances dans son fonctionnement dont le pilotage politique, stratégique et opérationnel.

Au plan stratégique, le gouvernement congolais a adopté, en mars 2010, le Plan Stratégique de la Réforme des Finances Publiques (PSRFP) en vue de réaliser sa nouvelle vision de la gestion des finances publiques à moyen et à long terme.

 Nature juridique :

Service public placé sous l’autorité du Ministre des finances.

Actes et date de création :

  • Arrêté interministériel n°217/CAB/MIN/FINANCES/2009, n°549/CAB/MIN/PLAN/2009 et n°014/CAB/MIN/BUDGET/2009 du 17 août 2009 portant création du COREF ;
  • Arrêté interministériel n°280/CAB/MIN/FINANCES/2011 et n°047/CAB/MIN/BUDGET/2011du 27 octobre 2011 abrogeant le précédent arrêté.